jeudi 26 avril 2012

28 avril - Ne les oublions pas

28 avril - Journée internationale de commémoration des travailleuses et des travailleurs morts ou blessés au travail

La prévention au cœur de nos préoccupations

Rimouski, le 26 avril 2012 – C’est avec fierté que la CSN et le Conseil central du Bas-St-Laurent soulignent la Journée internationale de commémoration des travailleuses et des travailleurs morts ou blessés au travail. Le sort de ces personnes ne doit pas passer sous silence. Afin que de tels évènements se fassent de plus en plus rares, il faut exiger plus de prévention, soit l’élimination des dangers à la source. Elle constitue la meilleure façon de préserver la santé et la sécurité de toutes les personnes au travail.

Trente ans après l’adoption de la Loi sur la santé et la sécurité du travail, la question de la prévention demeure donc au cœur de nos préoccupations. Et avec raison puisqu’en 2011, au Québec, pas moins de 204 décès ont été causés par un accident du travail ou une maladie professionnelle. Dans notre région, ce nombre s’élève à 3. Ces décès auraient pu être évités. Exiger davantage de prévention dans tous les secteurs d’activité n’est pas un luxe, mais une nécessité.

Des activités dans notre région

À l’occasion de cette journée, afin de rendre hommage aux nombreuses victimes et de revendiquer une meilleure prévention, plusieurs activités sont organisées par les syndicats du Conseil central du Bas-St-Laurent. Soit la minute de silence à 10 heures vendredi, le 27 avril ou le samedi 28 avril, le port du ruban noir, le port de l’épinglette, ainsi que la distribution de différents outils de sensibilisations.

Le Conseil central du Bas-St-Laurent (CSN) regroupe 110 syndicats représentant 10 000 membres. Quant à la CSN, elle compte plus de 300 000 travailleuses et travailleurs provenant de tous les secteurs d’activité, tant du secteur public que du secteur privé.

Aucun commentaire: