vendredi 26 octobre 2012

Fermeture du Centre Thérèse-Martin, la mobilisation s’organise et les administrateurs devront fournir des réponses


Lors d’une rencontre tenue le 22 octobre dernier, les quatre organisations syndicales représentant l’ensemble du personnel ont convenu de se regrouper en coalition intersyndicale et de joindre leurs voix aux instances locales afin de tout mettre en oeuvre pour contrer la fermeture des 48 lits d’hébergement en CHSLD public annoncée par la direction du CSSS de Kamouraska.

Dans une démarche que les représentants syndicaux qualifient d’improvisée, «la direction tente de mettre en opposition le rehaussement des services à domicile demandé par la population et les besoins en hébergement public pour justifier une telle coupure dans les services publics». «Ceci est totalement inacceptable », clament d’une seule voix les leaders syndicaux.

Selon eux : «Le seul but de la direction est de répondre aux demandes de compressions budgétaires du ministère de la Santé et des Services Sociaux et de poursuivre le désengagement de l’État en favorisant le développement des services d’hébergement privé.»

 Les syndicats convient les médias, la population, les représentants municipaux de même que les comités des usagers à se joindre à leurs membres et à se rendre en grand nombre à la séance du conseil d’administration du CSSSK prévue le 30 octobre prochain. Ils désirent obtenir des réponses claires des administrateurs et demander un moratoire sur la fermeture.

Aucun commentaire: