jeudi 22 novembre 2012

Les travailleurs rejettent l’offre patronale à 89,6 %

Réunis en assemblée générale spéciale mercredi soir, les travailleurs en grève de Bombardier à La Pocatière (FIM–CSN) ont rejeté dans une proportion de 89,6 % « l’offre finale » globale qui leur avait été remise par l’employeur dans la nuit du 15 au 16 novembre. Ils se sont prononcés massivement au cours d’un scrutin secret.

En grève depuis le 1er novembre, les 330 syndiqué-es sont sans contrat de travail depuis le 30 septembre 2011. Ils avaient voté en faveur du débrayage le 27 octobre dans une proportion de 95,5 %.

La sous-traitance est l’enjeu majeur du conflit. La rétroactivité portant sur l’année de convention collective écoulée cause également problème. Enfin, la récupération des contributions des travailleurs au REÉR collectif et leur transfert à Bâtirente CSN constituent l’autre item principal du désaccord.

Aucun commentaire: