lundi 26 novembre 2012

Sur fond de décisions douteuses au CPE les P’tits Flots d’Amqui - Mandat de grève et inquiétude

Alors que la négociation concernant le renouvellement de la convention collective est à toute fin pratique terminée, le syndicat avait bon espoir de pouvoir arriver à une entente lors de la rencontre de négociation qui était prévue jeudi dernier.

Volte-face de l’employeur. C’est à la surprise générale que la directrice par intérim, madame Doris Morin, a informé le syndicat, qu’elle annulait la rencontre initialement prévue et que le CPE confiait à un tiers le soin de terminer la négociation actuelle.

Cette décision est d’autant plus surprenante qu’elle fut prise sans que tous les membres du conseil d’administration ne soient convoqués ou informés. De plus, selon nos informations, il en coûterait habituellement entre 20 000 $ et 25 000 $ pour adhérer à cette association patronale régionale. Tout cela alors qu’une étude récente de la firme MCE Conseils démontre que le CPE est en situation financière critique.

Pour le syndicat, il s’agit d’une décision irresponsable et plus que douteuse, tant sur le fond que dans la manière, risquant de fragiliser fortement les services aux parents.

C’est dans cet esprit que les travailleuses réunies en assemblée générale spéciale jeudi soir dernier ont donné à l’exécutif syndical un mandat de grève à être déclenché au moment jugé opportun.

Vendredi, une mise en demeure enjoignant l’employeur de ne pas donner suite à ce projet a été expédiée à la directrice par intérim, madame Morin, ainsi qu’à la présidente du conseil d’administration, madame Émilie Boulay-Chouinard.

Le syndicat mettra tout en œuvre afin de préserver les services actuellement offerts aux parents incluant des recours juridiques, puisque pour nous, le CPE n’a pas respecté ses propres règlements généraux.

Si les travailleuses devaient recourir à la grève, le syndicat en informera les parents à l’avance.

Le syndicat est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) qui compte un peu plus de 125 000 membres dans le secteur privé et public. La FSSS représente la majorité des travailleuses et des travailleurs en CPE.

Aucun commentaire: