lundi 21 janvier 2013

Syndicat des travailleurs et des travailleuses des résidences d'hébergement Rimouski-Neigette


Rimouski, le 21 janvier 2013. Réunis en assemblée spéciale, les 18 et 19 janvier dernier, la quarantaine de membres syndiqués des Résidences de l’Immaculée, une résidence hébergeant des résidents âgés de la région, ont rejeté les dernières offres patronales et ont donné à 84 %, mandat à leur comité de mobilisation d’entreprendre des moyens de pression. 


Les membres du syndicat jugent insatisfaisante la proposition patronale qui ne comporte aucun rattrapage salarial. 

Rappelons que les salaires des personnes qui œuvrent quotidiennement auprès de nos aînés dans les centres d’hébergement privés sont parmi les plus bas dans le secteur des centres d’hébergement. 

Ainsi, bien que ces personnes salariées dispensent des services à une clientèle souvent en perte d’autonomie et qu’ils effectuent le même genre de travail que dans le réseau public, leurs conditions de travail sont largement inférieures. 

En 2011, les syndiqués avaient accepté une prolongation de convention au 31 mars 2012. Pour le président du syndicat, monsieur René Dextrase, le refus de l’employeur de présenter des offres jugées satisfaisantes, a suscité la grogne des membres présents à l’assemblée. « Il est maintenant temps que l’employeur ouvre les yeux et reconnaisse notre travail envers nos aînés. Nos membres souhaitent un rattrapage salarial, l’employeur doit y donner suite rapidement », lance-t-il. 

Constatant que les besoins en hébergement sont en constante augmentation dans la région en raison du vieillissement de la population, pour monsieur Daniel Charette, vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux, la lutte que mènent ces personnes salariées est devenue nécessaire pour relever à un niveau acceptable leurs conditions de travail. « Depuis trop longtemps, les propriétaires des centres d’hébergement se sont enrichis sur le dos de leurs travailleurs. Cela doit changer », conclut-il. 

Les Résidences de l’Immaculée comportent deux pavillons et sont la propriété d’Investissement GL. 

Le Syndicat des travailleurs (euses) des Résidences d’hébergement Rimouski-Neigette (CSN) est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux, laquelle regroupe près de 130 000 membres. Pour sa part, la CSN compte plus de 300 000 syndiqués-es provenant de tous les secteurs d’activité.

Aucun commentaire: