mardi 23 janvier 2018

Un nouveau contrat de travail chez Agriscar


(Rimouski, le 22 janvier 2018) L’année débute bien pour la trentaine de salariés de la Coopérative agricole Agriscar. C’est à 95 % que les membres du syndicat CSN ont entériné l’entente de principe intervenue avec leur employeur.

La nouvelle convention collective, d’une durée de trois ans, prévoit des augmentations de salaire de 2 % par année, en plus d’un boni de signature de 150 $ par salariés.

La nouvelle convention collective permet d’autres améliorations, notamment :

  • La parité salariale pour les caissières de la quincaillerie avec celles du dépanneur (environ 1 $ / heure de plus)
  • Augmentation des primes pour les chefs d’équipe et sur les quarts de nuit
  • Plus de vêtements payés pour les salariés de la quincaillerie, des salopettes pour les salariés du centre de grains et augmentation de l’allocation pour les bottes de travail de 145 $ à 175 $
  • Un congé mobile de plus pour les tempêtes
  • Amélioration des vacances en réduisant l’accès d’une année pour 4 semaines et 8 % à 10 ans au lieu de 11 ans
  • Majoration des frais de déplacement – minimum 5$ par sortie au lieu de 2$

Au chapitre des relations de travail, les parties ont convenu de tenir régulièrement des comités de relation de travail (CRT).

Le Syndicat des employés d’AGRISCAR (CSN) est affilié à la Fédération du commerce (FC–CSN) qui rassemble 30 000 membres et au Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CCBSL–CSN) qui regroupe 96 syndicats représentant 9 000 membres. Pour sa part, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) compte plus de 300 000 membres provenant de tous les secteurs d'activité tant privés que publics.

Aucun commentaire: