mercredi 5 septembre 2018

Coup de semonce chez Béton provincial de Matane

(Matane, le 4 septembre 2018) Exaspérés par la lenteur des négociations et l’attitude patronale qui sévit actuellement à l’usine, les travailleurs de Béton Provincial de Matane tiendront un dîner de solidarité ce midi, face à l’usine de l’employeur.

Les syndiqués allongeront l’heure de dîner afin de démontrer à leur employeur qu’il serait grand temps de régler la convention collective et de cesser les diverses tentatives d’intimidation et d’ingérence. Le syndicat a d’ailleurs déposé une plainte en ce sens au Tribunal administratif du travail (TAT).

Les dernières offres patronales ayant été rejetées à 85 % par les membres, dans le cadre d’un vote supervisé par le TAT, il est maintenant temps pour l’employeur de cesser de tergiverser et de négocier de bonne foi pour en arriver rapidement à un règlement; de déclarer le président du syndicat, Tommy Thibeault.

Pour sa part, la présidente du Conseil central du Bas-St-Laurent (CSN), Nancy Legendre, tient à assurer les travailleurs que la CSN ne négligera aucun effort pour les appuyer dans leurs revendications qui sont plus que légitimes.

Les principaux points en litiges sont, entre autres, les salaires, la durée de la convention collective, les mouvements de personnel, etc.

Les syndiqués sont déterminés à entreprendre les actions nécessaires afin de démontrer à leur employeur qu’ils ont droit au respect et à des conditions de travail satisfaisantes.

À propos 
Le Syndicat des travailleurs de Béton Provincial de Matane – CSN représente plus de 55 travailleurs. Il est affilié au Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) qui regroupe plus de 8 500 membres des secteurs public et privé, répartis au sein de 96 syndicats. Il est aussi affilié à la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN), qui regroupe plus de 25 000 travailleuses et travailleurs du secteur manufacturier et forestier.

Aucun commentaire: